Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Xylella fastidiosa en Corse : Le préfet "dénonce fermement la mise en cause des services de l’Etat"
1 photo disponible

Xylella fastidiosa en Corse : Le préfet "dénonce fermement la mise en cause des services de l’Etat"


Calvi

Par

Le 11 Avril 2018


Dans un communiqué le préfet précise que "Dès les premiers signalements de la bactérie Xylella fastidiosa en Europe, l’État a pris très au sérieux la menace représentée par l’introduction de ce germe pathogène pour les végétaux en Corse : renforcement des contrôles dès mars 2014 avec mise en place d’un plan de surveillance par la FREDON et élaboration d’un plan d’urgence en cas de détection de la bactérie. Le 30 avril 2015, avant même la première détection de la bactérie opérée par la FREDON sur le territoire corse, survenue en juillet 2015, le préfet de Corse a pris un arrêté permettant le contrôle de l’entrée en Corse des végétaux sensibles à la maladie quelle qu’en soit l’origine, allant ainsi au maximum de ce que permet le droit européen.


Ce contrôle des introductions par les services départementaux des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) est mené en fonction d'une analyse de risque épidémiologique qui évolue régulièrement avec l’évolution de la connaissance scientifique, prenant en compte la répartition de la maladie en Europe et les plantes potentiellement concernées.


Depuis 3 ans, l’État a consacré plus de 3 millions d'euros en Corse pour la surveillance quadrillée et renforcée du territoire et la gestion des foyers, afin de rechercher la bactérie et de limiter sa propagation. 16 000 prélèvements ont été réalisés durant cette période sur l'ensemble de l'île. Plus de 900 végétaux appartenant à plus de 30 espèces différentes ont été trouvés positifs dans plus de 350 foyers répartis sur l’ensemble de la Corse. La seule sous- espèce identifiée est Xylella fastidiosa multiplex, différente de la sous-espèce pauca détectée dans les Pouilles, en Italie. La situation est donc totalement différente, à ce jour, de celle des Pouilles où les dégâts causés par la maladie sur les oliviers sont considérables. Les scientifiques s'accordent à penser que la bactérie Xylella fastidiosa souche multiplex semble présente depuis longtemps sur l'île, probablement de nombreuses années avant sa première détection.


Considérant la situation en Corse et à la demande du préfet de Corse, le ministre de l’agriculture a défendu et obtenu le 14 décembre 2017 une modification de la décision de la Commission européenne (UE) 2015/789 relative à des mesures visant à éviter l'introduction et la propagation dans l'Union de Xylella fastidiosa. La Commission européenne a accepté le passage en stratégie d’enrayement pour la Corse. Cette décision permet de définir une gestion locale adaptée, en particulier en vue de préserver les équilibres économiques et environnementaux.

 

Parallèlement, les recherches sur cette maladie transmise par des insectes se poursuivent, notamment pour mettre au point des méthodes d’analyses plus performantes qui pourront être reconnues par la Commission européenne, pour identifier des variétés végétales résistantes ou tolérantes et développer de bonnes pratiques culturales.

 

Afin d’évaluer la stratégie de lutte au vu des spécificités du territoire Corse, le préfet a demandé une mission d’expertise associant le Conseil Général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux (CGAAER) du ministère de l’agriculture et de l’alimentation et le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) du ministère de la transition écologique et solidaire. Cette mission est venue en Corse du 6 au 9 mars et sera de nouveau présente la semaine prochaine. Elle doit analyser les moyens pour prévenir l’introduction de nouvelles souches, et ceux visant à limiter le réservoir de la bactérie présente en Corse tant pour protéger l’ensemble des filières agricoles que pour préserver la biodiversité du milieu naturel. La direction générale de l’alimentation du ministère de l’agriculture a aussi fait appel à une mission d’experts, actuellement en Corse, pour identifier toutes les causes possibles du dépérissement de certains végétaux.


Le préfet dénonce fermement la mise en cause des services de l’Etat, qui sont pleinement mobilisés depuis 2014, afin d’enrayer la progression de la bactérie Xylella fastidiosa dans le respect du droit européen. Il appelle à une mobilisation de tous et à la responsabilité de chacun pour une lutte coordonnée contre cette maladie qui reste une menace tant économique qu’environnementale."


 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La route de l'aéroport de Calvi est très dangereuse

Le 26 Mars 2019

La D81 qui mène en direction de l'aéroport Calvi-Balagne est très dangereuse: absence de marquage au sol, bitume défoncé par les racines des arbres, énormes nids de poules bouchés sommairement, rien n'est épargné à cette route qui est pourtant celle qui est fréquentée par de nombreux automobilistes de la célèbre station touristique.

Radio Calvi Bastia : Stratus sur la ville

Le 26 Mars 2019

La ville de Bastia a été soumise durant l'après-midi de lundi à un phénomène météorologique qui n'est pas rare mais qui est toujours spectaculaire. Un stratus, qui est un genre de nuage bas dont la base se trouve à des altitudes inférieures à quelques centaines de mètres, s'est développé sur toute la cité du Nord au Sud, comme ici sous Ville-di-Pietrabuno, et a donné lieu à cette image fixée par Océane Baldocchi. Sandrine Launoy et Marie-Jo Costa ont aussi apporté leur contribution à une meilleure vision du phénomène. Qu'elles en soient remerciées.

Radio Calvi Vent violent : Météo France place la Corse en alerte jaune

Le 26 Mars 2019

Météo France a placé la Corse en vigilance jaune vent violent ce mardi à partir de 3 heures Pour l'instant l'alerte est valable jusqu'à mardi 26 à 15 heures

Radio Calvi Porto-Vecchio : Auto contre scooter. La jeune femme est décédée

Le 26 Mars 2019

Un grave accident de la circulation s'est produit lundi vers 18 heures sur la route de Muratello à Porto-Vecchio. Dans des circonstances qui restent à déterminer, un scooter piloté par une jeune femme d'une trentaine d'années et une voiture sont entrés en collision. La jeune femme gravement blessée - elle était en arrêt cardio-vasculaire - a été aussitôt secourue par les pompiers de Porto-Vecchio qui ont tenté aussitôt de la ranimer. Elle a été admise peu après à la clinique de l'Ospedale dans un état grave. La conductrice pour sa part choquée a été également prise en charge par les secours. Dans le courant de la soirée on apprenait, hélas, que la jeune femme n'avait pas survécu à ses terribles blessures.

Radio Calvi En Corse 3 200 personnes souffriraient de troubles autistiques, mais il n'y a que 20 places dans le Samsah régional

Le 26 Mars 2019

L'association Espoir Autisme Corse a inauguré lundi après-midi à Biguglia - à l'espace Ceppe - son service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés et troubles du spectre de l'autisme (Samsha-Tsa). Il pourra accueillir 10 personnes. Une structure similaire va également ouvrir dans le courant de la semaine - vendredi à Baleone - en Corse-du-Sud. Mais si ce nouveau pas en faveur de l'autisme est à souligner on est encore loin du compte. On estime en effet que 1% de la population est atteinte par ces troubles autistiques. Rapportée à la Corse cette estimation serait de 3 200 personnes atteintes par des troubles du spectre de l'autisme. "Nous en avons recensé entre 2 200 et 2 500" précisait à l'heure de l'inauguration Nonce Giacomoni, animateur de projets à espoir Autisme Corse. Malgré les efforts consentis à tous les niveaux et ce double pas effectué en faveur de cette population on est donc, très loin, de pouvoir faire face, hélas, à la situation. Mais des prises en charge de la part de l'ARS et de la CdC ont permis à ces personnes d'être envoyées ailleurs que dans des hôpitaux psychiatriques. "Elles peuvent vivre comme tout le monde et avec tout le monde" soutient dans notre vidéo Nonce Giacomoni qui, en l'absence de Baptiste De Nobili, président de Espoir Autisme Corse, a présidé la cérémonie d'inauguration de ce lundi en présence des représentants de la préfecture de la Haute-Corse, de l'ARS et de la CDC.
 

Radio Calvi
Autres actualités :